06 août 2016

Un programme pour l’école troisième partie

  La formation du Citoyen (sur un ton personnel)  J’émets, avec une belle régularité des textes dans lesquels je gémis : Je dis que la démocratie fonctionne mal. Nombreux sont ceux qui partagent cet avis. Elle fonctionne mal, car le Démos n’est au rendez-vous. Pas de Démos car pas de citoyen ou plutôt pas assez de citoyens. Rendu à cette strophe de la plainte, naturellement j’accuse l’Éducation Nationale à laquelle, j’ai confié dans ma vision du cher et vieux pays, en relais de la famille, l’éducation du citoyen de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2016

Le syndrome du moniteur de ski.

    L’enseignement du ski dans les stations de montagne est un des éléments de l’ensemble des prestations offertes aux touristes qui les fréquentent. A l’époque de l’essor de cette industrie quand l’état de pistes et la qualité du matériel rendaient difficile l’apprentissage de ce sport, cet élément avait une certaine importance et contribuait dans une large mesure à attacher et fidéliser la clientèle des stations. La chose est moins nette maintenant : les écoles de ski qui organisent cette activité servent d’abord à... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

Un programme pour l’École : deuxième partie

    Des changements importants dans la mentalité.   Revenons au principe : former le Citoyen Utile pour la collectivité nationale dans le cadre européen et mondial. Est-il une pensée qui soit plus « de gauche » et comment peut-elle déboucher sur des concepts que toute personne de gauche qualifiera immédiatement, sans plus réfléchir qu’ils sont de droite ? La réponse est sans doute précisément dans l’absence de réflexion de la personne de gauche.   Évaluer la demande. Simplifier et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2016

Un programme pour l’École : Première partie

    En France, pas d’ambiguïté, l’éducation est l’affaire de l’État. Un texte constitutionnel de 1946: « La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la culture et à la formation professionnelle. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'État ». Un texte législatif : Le décret no 2014-402 du 16 avril 2014 demande au Ministère de préparer et mettre en œuvre « la politique du gouvernement... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2016

C’est la faute à Charlemagne (Troisième partie et Compléments)

C’est la faute à Charlemagne  (Troisième partie et Compléments)   La formation professionnelle   La déviance de l’Éducation Nationale  est criminelle. Malheureusement elle s’accompagne d’un autre travers, grave par ses conséquences : le mammouth  est gourmand, c’est un vrai goinfre. Il se nourrit partout. Il ratisse large. La Formation Professionnelle, c’est lui et lui quasiment seul. C’est d’ailleurs ce que lui demande la constitution de 1946.   L’Éducation Nationale s’est doté d’un râteau... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2016

C’est la faute à Charlemagne (deuxième partie)

C’est la faute à Charlemagne   (deuxième partie)   Les dérives   On aura compris que cette note est une tentative (on dit essai) pour comprendre comment l’État a pu laisser s’échapper, hors son enclos, cet animal devenu  pesant et incompétent qu’on appela en son temps le Mammouth, animal qui, loin de lire la feuille de route (comme on dit de nos jours) que l’État lui aurait donné, a d’abord obéi à sa propre logique d’obésité et de confort de ses mammoutaux, les petits du Mammouth. Il se peut que la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2016

C’est la faute à Charlemagne (première partie)

Cette réflexion, menée en septembre 2016, démarre sur la question des rapports que l’éducation, tâche nationale pour les français, peut construire avec le marché et l’initiative individuelle. Et sans humilité, le propos conduit à une visite dans les entrailles de l’Éducation Nationale et sur certains aspects de son fonctionnement. Comme cette réflexion est celle d’une personne totalement étrangère à l’animal, elle est faiblement documentée et traduit son immense naïveté. Au moment même de cette démarche, parait un livre qui analyse... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 01:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]