Les Hommes sont des marsupiaux.

Ici, Homme veut dire mâle de l’espèce humaine Homo Sapiens.

Ce ne sont pas de vrais marsupiaux : ils ne mettent pas leurs enfants dans leur poche pour qu’ils vivent les dernières étapes de leur gestation.

Non, cela signifie simplement qu’ils ont les poches de leurs vêtements dans lesquelles ils mettent ce dont ils ont besoin fréquemment : portefeuille, clés, cigarettes (c’était avant) mais surtout le portable.

L’Homme se reproduit.

Pour cela il utilise la femelle de l’espèce qu’on désigne communément par l’appellation pas du tout contrôlée de : la Femme.

Une grande différence morphologique frappe immédiatement l’observateur. La Femme n’a pas de poche. Elle n’est absolument pas marsupiale. Les savants parlent de dimorphisme sexuel.

Elle a un sac.

Cette particularité utriculaire est intéressante à plusieurs titres.

Le Sac en transcendance : l’objet possède une qualité qui lui fait quitter l’univers banal de l’objet pour entrer dans la catégorie des concepts. On le reconnait, on le désigne. Il confère du statut. L’Homme reconnait et accepte cette transcendance. Il y a deux signes épiphaniques : le prix et le nom, Hermès, Vuitton, Chanel et d’autres d’un moindre degré de sainteté. Quant au prix, n’y pensons plus.

Le Sac en immanence : il est un prolongement de la salle de bain, maquillage, petites pilules pour ceci ou pour cela, désinfectant alcoolique pour les fragiles mimines… ; et de la chambre à coucher et de la cuisine pourquoi pas, petit chocolat, petit sucre…. La taille du sac reflète cette diversité et cet éclectisme. Le portable est au fond sous la petite culotte de secours.

Homme-marsupial, comprenez qu’il est inutile d’appeler votre femme quand elle fait des courses avec ses copines : son portable (5S gris sidéral en attendant le suivant) est au fond du sac coincé et étouffé entre la transcendance et la petite culotte (de secours). Elle ne répondra pas.

 

15 juin 2017

 

Une suite (vécue)

 

Si cette femme-là était marsupiale, elle le serait plusieurs fois.

Tout comme mon pantalon et mon gilet ont plusieurs poches, elle a plusieurs sacs.

Dans lequel a-t-elle placé le téléphone ?

Galamment vous proposez d’appeler l’animal caché, car vous avez, plus vite que votre ombre, dégainez votre fidèle Nokia.

Aucune sonnerie, le silence de la mer.

Suis-je bête, vous dit la belle : il est en mode avion.

Vous ne pouvez qu’acquiescer à la proposition et seul le hasard fera resurgir le 5S (gris sidéral) du néant où sa propriétaire l’a temporairement plongé.

 

17 juin 2017