J’avais attribué, dans ma grande inculture au Maréchal Lyautey la formule célèbre : Enrichissons nous de nos mutuelles différences, alors que Paul Valery en est l’auteur. Où et à quel propos fut énoncée cette formule ? Wiki ne nous le révèle pas et nous n’en saurons rien.

Cette formule allait bien à Liautey ; il connaissait bien le sujet de la coexistence de populations diverses et, le mot s’applique pleinement, présentant de grandes différences.*

Mais que diable vient faire le mot « mutuelles » dans cet étalage de bonne(s) intentions(s) ? Comment des différences peuvent-elles être mutuelles ? Des différences n’ont en commun que la frontière de leurs différences, de leurs espaces ; si elles se touchent. Comme les pièces d’un puzzle elles peuvent s’assembler ou se coller tout contre en constatant qu’elles sont deux morceaux distincts.

De leur possible assemblage peut sortir une image, un récit. Mais le plus souvent la mosaïque n’acquiert aucune signification et chaque pièce du puzzle mène sa vie.

 

*On prête également à Liautey d’avoir, dans d’autres domaines rechercher au contraire la similitude. Que les gens sont médisants.

06 août 2017