Beaucoup se posent la question ou expriment la crainte, de voir l’Intelligence Artificielle aider, prendre le relais, égaler, supplanter, annihiler l’intelligence de l’Homme, puis son existence.

La machine nous échappant nous maîtriserait et pourrait se dispenser de son Créateur.

Ces pronostiqueurs du futur savent-ils ce qu’ils sont ?

La vraie question est : ne sommes-nous pas que des machines organiques laissées par les caprices de la matière en errance sur une planète fragile, sous l’emprise des forces primordiales de la physique et de la chimie ?

Nous ne sommes, en somme, que des évènements biologiques surpris par nos propres artefacts.

Au lieu de croire que nous allons mettre de la « vie » dans des machine comme des Créateurs nous devrions réaliser que ce que appelons « vie » n’est que d’ « être » une petite machine d’os, de viande et de 2 kg de neurones, insérée comme un rouage supplémentaire et inutile dans le fonctionnement d’une grande machine qui ne pense à rien, ne veut rien et ne signifie rien.

Bof !

Je bavarde avec une machine familière qui partage ma « vie » depuis un demi-siècle et je lui trouve beaucoup de points communs avec mon ordinateur. En particulier, je ne comprends absolument comment elle et il fonctionnent.

L’ordinateur bug moins souvent.

Il ne fait pas du tout la cuisine.*

La machine-chat ronronne.

La machine-moi déconne.

25 janvier 2018

*Il est cependant très efficace pour les recettes ; cela se gâte ensuite ; il faudrait le coupler avec un robot cuiseur !