22 décembre 2019

Façons de parler

  Je ne sais pourquoi les tics de langage me tapent sur le système au point que je finis par ne plus entendre qu’eux sans plus rien saisir de ce que l’auteur des tics cherche à dire.  La plupart des tics n’ont aucune signification ; ce sont comme des ponctuations et comme par les ponctuations le locuteur peut y arrêter son propos et reprendre son souffle. Par exemple : Voilà ! Ce voilà la peut aussi bien dire, j’ai fini et je n’ai plus rien à dire lorsqu’on subit l’entretien du journaliste ;... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]