22 avril 2020

Baril et Roussette ou un jeune crétin au pouvoir

   De passage à Mohéli, aux Comores j’avais quelques années auparavant fait la connaissance d’une charmante Roussette de Livingstone. Elle m’expliqua que son nom venait peut-être d’un ancêtre écossais. Je suis resté en contact avec elle et nous nous entretenons souvent sur la vie des chauvesouris et sur leur communauté suspendue… par les pattes. Très récemment elle me faisait part de tracas et se plaignaient des incivilités dont elle est l’objet : «  On m’accuse, ici dans mon île, d’être  l’origine, que... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2020

Le syndrome du moniteur de ski.

   Ce papier est la première partie d'un papier sur les intrusions de l'état dans des professions libérales qui se passeraient parfaitement bien des complications introduites dans des domaines où le marché est la seule loi qui régisse l'activité des professionnels, une fois définies les règles premières d'hygiène et de sécurité des équipements: professions à risque nul. Ce qu'est l'enseignement du ski et cela devrait le rester. L’enseignement du ski dans les stations de montagne est un des éléments de l’ensemble des... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

AFFAIRE VINCENDON ET HENRY : CLAUDE DUFOURMANTELLE S'EXPRIME.

  Cette page est extraite du carnet de l'ami Ballu. Je l'introduit ici car il s'agit bien d'une parole de Naif   AFFAIRE VINCENDON ET HENRY : CLAUDE DUFOURMANTELLE S'EXPRIME. Claude Dufourmantelle est non seulement l'un des acteurs majeurs du drame Vincendon et Henry, mais il en est également l'un des derniers survivants. Il n'en tire aucune gloire, bien au contraire. S'il a jusqu'ici accepté de répondre aux nombreuses sollicitations dont il a été l'objet, s'il a même bien voulu préfacer la réédition de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

Tout est dans la Pax Britannica.

    En 1864 le jeune explorateur Speke, inventeur heureux du lac Victoria, mourait d’un accident de chasse. * En 1865 le jeune photographe Whymper gravissait le Mont Cervin.   Le premier avait consacré à ses voyages 6 à 7 années de sa vie. Le second de nombreuses vacances en Suisse et à Chamonix.   Chacun des deux a frôlé la mort.   Deux hommes d’exception, de culture comparable, dans les mêmes temps ont vécu l’Aventure et se sont exposés aux dangers de l’inconnu et de la mort : le premier de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

Stade, usine ou cirque

Ce papier était destiné à Yannick Vallençant, Guide de Haute Montagne et Président d’un syndicat professionnel qu’il a initié et qu’il anime. Dans le cadre de ce syndicat, un forum s’est ouvert, initialement sur le sujet de l’héliski puis d’une façon plus générale sur la participation des guides à la lutte contre le réchauffement climatique. Vaste sujet. Le Naîf ne pouvait résister au plaisir d’ajouter son grain de sel. Son point de vue est très exagéré, imprégné de passéisme  et polémique dans le style nostalgique.  Le... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

Il faut raison garder.

    Pratiquer l’alpinisme consiste à beaucoup rêver, à imaginer, on pourrait presque dire à croire et puis enfin, quand même, à faire une course en montagne, une ascension. Une ascension, on l’a dit ailleurs, c’est une pilule d’aventure, une bouffée de voyage à portée de main, à portée de bourse, à portée de vacances. L’alpiniste pénètre dans cette auberge espagnole de l’aventure et il y met ce qu’il veut : de la neige, de la glace, du rocher facile ou difficile, du vent, pas mal de froid et beaucoup d’effort et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]