08 octobre 2018

Méfiance : un ectoplasme peut toujours en cacher un autre

  Il faut distinguer deux formes de vacuité dans la façon dont le monde de la vie politique s’est emparé de la pensée écologique. Le vide idéologique pur, cristallin, parfait qui repose sur le déni constant des réalités économiques, géopolitiques et surtout démographiques. C’est le vide du croyant qui prie un Dieu (lointain car absent) afin que l’humanité change de trajectoire dans son ensemble et retrouve une communion primordiale avec la Terre, la Nature… C’est aussi, fréquemment, le vide de l’esprit simple (simplet) et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2018

La Chouette-Espiègle prend son envol… et bat de l’aile (2)

  Sortir de la confusion et ne pas répéter constamment les mêmes erreurs      04 septembre 2018   Le mot confusion est revenu dans la première partie de ce texte comme une litanie. Il faut préciser en quoi consiste cette confusion et comment la résoudre. Il s’agit de définir  une frontière entre ce qui, dans la pensée écologique « globale » comme elle a été analysée, retentit fortement sur l’activité économique et ce qui relève du bon comportement des citoyens-consommateurs. Cette... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2018

La palme de la sottise

    Chic, il n’y a pas de queue. J’en profite pour faire le plein de la voiture. On ne sait jamais, ils sont encore en grève dans les raffineries. Mais non, mon gros béta, me dit ma femme, tu n’y es pas : c’est la FNSEA qui se plaint que Total importe de l’huile de palme pour la Mède, pour faire des Biocarburants. Total, mon sang ne fait qu’un tour… ou plus simplement mon intérêt s’éveille : quelle relation Total peut-il entretenir avec l’huile de palme ? Vous me connaissez. Fouineur comme pas deux, je... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2018

Production d’électricité en France (6ème partie) La désinformation documentairisée

 La désinformation documentairisée   Mercredi 30 mai, la 5 diffusait un documentaire : Nucléaire, l’impasse française. Je l’ai regardé et écouté attentivement. Un débat –le mot ne s’applique pas réellement- suivait la diffusion du documentaire –le mot ne s’applique pas réellement- et je l’ai regardé et écouté attentivement. Je ne sais pas si ce documentaire aura été largement regardé. Les éventuels lecteurs de ce texte ne l’auront probablement pas vu. Cela n’est pas grave : il n’est qu’un prétexte pour taper une... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 avril 2018

La Production d’Électricité en France (5ème partie)

  Suis-je cinglé ou sont-ils fous ? Sur un ton de plus en plus personnel.   C’est ainsi que je terminai la quatrième partie de ces commentaires sur le sujet des programmes d’EDF. Le préambule habituel : Les vues exposées dans la première et la quatrième partie de ce texte sont péremptoires et les vérités y sont assénées. Les opinions sont tranchées et il y a dans ce texte une atmosphère de « Circulez, y a rien à voir ». J’ai fait mon choix et j’ai classé : d’un côté, les gentils pronucléaires... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

L’Électricité en France (4èmè partie) Théâtre d’ombres et jeux de sociétés, sur un ton plus personnel

Théâtre d’ombres et jeux de sociétés, sur un ton plus personnel J’aurais aimé commencer avec une image – c’est mon habitude - et comme à l’habitude j’hésitais entre deux images : les marionnettes de nos jardins d’enfants pendues à leurs fils ou les wayangs kulits des javanais perchés au sommet de leurs tiges de bambous ; qui sont à tout prendre la même image, celle des marionnettes chinoises. Ces ombres portées sur l’écran d’une réalité trop claire pour qu’on la lise encombrent la pensée et attirant les regards empêchent de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Production d’Électricité en France (3ème partie)

  Nolwenn Weiler dans L’Observatoire de Multinationales du 4 décembre 2017   En mars 2016, lors d’une opération de remplacement, un générateur de vapeur de 465 tonnes chute en plein cœur de la centrale nucléaire de Paluel, en Normandie. Un accident grave et inédit, qui par miracle ne cause ni blessé grave ni contamination radioactive. Depuis, des experts ont enquêté sur les causes de l’accident. Leur rapport, dont les conclusions ont été résumées aux salariés ce 1er décembre, révèle des dysfonctionnements majeurs dans la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

L’Électricité en France (2ème partie)

  La cour des Comptes et le Nucléaire En 2012 puis en 2016 la CdC s’est adressée au problème des coûts de maintenance du parc nucléaire et a relevé les incertitudes qui pesaient sur son avenir rendant impossible l’élaboration d’une politique cohérente. Un extrait du rapport de 2012 et les commentaires de M. Migaud sur ce rapport. Un extrait du rapport de 2016 qui ne fait que constater que l’état du dossier s’et encore compliqué et qu’aucune réponse n’a été apportée pour clarifier la politique énergétique nationale. Il n’est... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Production d’électricité en France (1ère partie)

  Établissons d’abord deux  vérités qui orienteront la suite du propos. A. Le parc nucléaire national opérationnel est d’une puissance installée de 63 GW. Dans des conditions normales d’exploitation le coefficient de production devrait ne pas descendre en dessous de 80% en garantissant une production de 63 x 8760 x 0.8 = 440 TWh. Si le coefficient de production passe de 80 % à 90 %, la production nationale atteint le niveau de 500 TWh. Le parc hydroélectrique est d’une puissance installée de 25 GW. Il est difficile de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2018

La ville où le diesel était Roi

Il y a longtemps déjà, je m’en souviens, un garçon avec qui je travaillais, me voyant peiner sur une lettre qui demandait réflexion me dit qu’il valait mieux une lettre imparfaite qui parte en temps utile plutôt qu’une lettre parfaite qui resterait sur mon bureau. Cette « sorte » de maxime s’applique aux propos du naïf. N’ayant aucun espoir d’atteindre la perfection, laquelle comme on le sait est inaccessible par essence, il est un moment où il vaut mieux reconnaître et matérialiser la médiocrité de sa pensée et de son... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]