30 mars 2018

Production d’Électricité en France (3ème partie)

  Nolwenn Weiler dans L’Observatoire de Multinationales du 4 décembre 2017   En mars 2016, lors d’une opération de remplacement, un générateur de vapeur de 465 tonnes chute en plein cœur de la centrale nucléaire de Paluel, en Normandie. Un accident grave et inédit, qui par miracle ne cause ni blessé grave ni contamination radioactive. Depuis, des experts ont enquêté sur les causes de l’accident. Leur rapport, dont les conclusions ont été résumées aux salariés ce 1er décembre, révèle des dysfonctionnements majeurs dans la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

L’Électricité en France (2ème partie)

  La cour des Comptes et le Nucléaire En 2012 puis en 2016 la CdC s’est adressée au problème des coûts de maintenance du parc nucléaire et a relevé les incertitudes qui pesaient sur son avenir rendant impossible l’élaboration d’une politique cohérente. Un extrait du rapport de 2012 et les commentaires de M. Migaud sur ce rapport. Un extrait du rapport de 2016 qui ne fait que constater que l’état du dossier s’et encore compliqué et qu’aucune réponse n’a été apportée pour clarifier la politique énergétique nationale. Il n’est... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Production d’électricité en France (1ère partie)

  Établissons d’abord deux  vérités qui orienteront la suite du propos. A. Le parc nucléaire national opérationnel est d’une puissance installée de 63 GW. Dans des conditions normales d’exploitation le coefficient de production devrait ne pas descendre en dessous de 80% en garantissant une production de 63 x 8760 x 0.8 = 440 TWh. Si le coefficient de production passe de 80 % à 90 %, la production nationale atteint le niveau de 500 TWh. Le parc hydroélectrique est d’une puissance installée de 25 GW. Il est difficile de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2018

La ville où le diesel était Roi

Il y a longtemps déjà, je m’en souviens, un garçon avec qui je travaillais, me voyant peiner sur une lettre qui demandait réflexion me dit qu’il valait mieux une lettre imparfaite qui parte en temps utile plutôt qu’une lettre parfaite qui resterait sur mon bureau. Cette « sorte » de maxime s’applique aux propos du naïf. N’ayant aucun espoir d’atteindre la perfection, laquelle comme on le sait est inaccessible par essence, il est un moment où il vaut mieux reconnaître et matérialiser la médiocrité de sa pensée et de son... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

Le Dollar est dans le Baril (annexe) Le prix du pétrole commande-t-il le prix des autres énergies ?

L’article de JM Jancovici d’août 2014, en entier pour le lecteur passionné. Le prix du pétrole commande-t-il le prix des autres énergies ? Le pétrole, cela ne sert-il pas avant tout à se déplacer et le charbon à produire de l’électricité ? De ce fait, pourquoi les deux devraient voir leur prix évoluer de la même manière ? Faudrait-il tellement de pétrole pour transporter gaz et charbon que toutes les énergies verraient leur prix évoluer comme le prix du pétrole ? De fait, si nous regardons combien il faut de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2018

Le dollar est dans le baril 2ème partie

  Une tasse de café.  Je bois mon café. J’observe la petite tasse que mon fournisseur de capsule m’a très aimablement offerte. Elle est en verre, en verre colorée. Je l’aime beaucoup. Elle est en verre. Du silicate de ceci et de cela. Le sable vient d’ici ou là. Les carbonates viennent d’où ils veulent : il y en a partout. Le verrier rajoute des épices. Mais surtout, plus que tout, le verrier fait cuire, fait fondre et recuire et refondre. Quand cela a assez cuit et assez fondu, il fait ce qu’il veut avec son... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Le dollar est dans le baril 1ère partie

  Il était une fois le feu de bois et Jeremiah Johnson cuisait son lapin. Comme lui, de nos jours un petit milliard de gens continuent cette pratique, Ô combien génératrice de GES. Il leur est difficile de faire autrement.  Il était une fois le charbon, pierre noire et abondante, doublement magique puisque de son adroit mélange avec la minette ou autre hématite naissait le fer, alors que dans le même élan thermique il nous donnait la vapeur qui nous donnait la machine du même nom qui nous donnait la rupture... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

Distinguer le courant de l’écume.

    En août de cette année, M. Brechet publie un article : Rejoindre la filière nucléaire. Distinguer le courant de l’écume. Cet article, publié dans la Revue Générale Nucléaire est destiné aux élèves ingénieurs et aux étudiants de l’enseignement supérieur, dans le cadre d’un numéro spécial consacré à la formation et à l’emploi. Le sujet est d’actualité. La contribution de m. Brechet démontre combien la filière professionnelle ainsi évoquée est prometteuse : Voici, nous dit-il, un secteur qui ne connaîtra pas la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

L’Avenir de l’automobile

Le 16 octobre dernier Nicolas Baverez publiait dans Le Figaro un article intitulé « L’avenir de l’automobile ». Cet article est joint en annexe pour les lecteurs qui se demanderaient quelle est l’origine de mon mécontentement et qui chercheraient les raisons pour lesquelles j’épanche ma bile dans un texte, moitié article-moitié lettre, qui reprend le même titre. Baverez a très souvent, presque toujours, un point de vue pertinent sur des tas de sujets : il a donc le droit de s’égarer parfois. Un point de vue pertinent... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Blablacar 2ème partie

Blablacar   2ème partie   On va dire, c’est quoi, cette critique jargonneuse de notre président, cette analyse confuse qui se termine en queue de poisson sur une espèce de jeu de mot, façon calembour. Que voulais-tu dire exactement, qui te reste en travers et que tu gardes au chaud, incapable que tu es de clarifier tes idées.  La mode est à reconnaitre que de grands changements interviennent dans le monde de l’information. Ce sont des enfants de la fée électricité.  La bonne fée au tournant du siècle... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]