10 mai 2017

Le Naïf

    Toute ma vie, j’ai entretenu avec l’écriture une relation difficile. Alors qu’il m’était assez facile de « dire les choses », le « dire sur la feuille blanche » –crainte et respect mélangés- me paraissait constituer une démarche délicate, à laquelle j’attachais sans doute trop d’importance, que je sacralisais en quelque sorte. On appelle cela le vertige de… Le drame absolu fut à la fin des études secondaires les épreuves littéraires du baccalauréat : les examinateurs surpris, non par... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]