17 mai 2020

L’indifférent honteux

En rangeant de vieilles photos, je découvre un papier visiblement assez ancien que je n’avais jamais vu auparavant. Que fait-il dans mes boites à chaussures pleines d’images du passé ? Et que veut dire cette histoire sans histoire ? Sans queue ni tête. Cependant, l’ayant lu et y trouvant certaines correspondances, je lui donne un titre. Tout en me demandant, pourquoi ce texte dans mes carnets ? Si un lecteur trouvait ce texte inutile et hors de propos, qu'il sache que je partage entièrement cette opinion.    ... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 septembre 2017

Proust, Y’en a marre !

  Je sais ce qu’est un écrivain. C’est celui qui, lorsque vous le lisez, vous fait, à chaque phrase regretter de ne pas avoir écrit cette chose-là, avant lui. C’est celui qui à chaque phrase parle de vous et vous parle  chaque phrase, par la puissance du verbe, il fait naître l’universel du terreau de votre médiocrité et votre humanité de son humus. Il vous fait Napoléon, vous êtes à Azincourt avec Richard, vous plongez avec Nemo, vous tendez la gourde au blessé espagnol et vous mourrez avec le dormeur du val. Il est eux... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2017

Le Naïf

    Toute ma vie, j’ai entretenu avec l’écriture une relation difficile. Alors qu’il m’était assez facile de « dire les choses », le « dire sur la feuille blanche » –crainte et respect mélangés- me paraissait constituer une démarche délicate, à laquelle j’attachais sans doute trop d’importance, que je sacralisais en quelque sorte. On appelle cela le vertige de… Le drame absolu fut à la fin des études secondaires les épreuves littéraires du baccalauréat : les examinateurs surpris, non par... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]