12 avril 2020

Tout est dans la Pax Britannica.

    En 1864 le jeune explorateur Speke, inventeur heureux du lac Victoria, mourait d’un accident de chasse. * En 1865 le jeune photographe Whymper gravissait le Mont Cervin.   Le premier avait consacré à ses voyages 6 à 7 années de sa vie. Le second de nombreuses vacances en Suisse et à Chamonix.   Chacun des deux a frôlé la mort.   Deux hommes d’exception, de culture comparable, dans les mêmes temps ont vécu l’Aventure et se sont exposés aux dangers de l’inconnu et de la mort : le premier de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

Stade, usine ou cirque

Ce papier était destiné à Yannick Vallençant, Guide de Haute Montagne et Président d’un syndicat professionnel qu’il a initié et qu’il anime. Dans le cadre de ce syndicat, un forum s’est ouvert, initialement sur le sujet de l’héliski puis d’une façon plus générale sur la participation des guides à la lutte contre le réchauffement climatique. Vaste sujet. Le Naîf ne pouvait résister au plaisir d’ajouter son grain de sel. Son point de vue est très exagéré, imprégné de passéisme  et polémique dans le style nostalgique.  Le... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2020

Il faut raison garder.

    Pratiquer l’alpinisme consiste à beaucoup rêver, à imaginer, on pourrait presque dire à croire et puis enfin, quand même, à faire une course en montagne, une ascension. Une ascension, on l’a dit ailleurs, c’est une pilule d’aventure, une bouffée de voyage à portée de main, à portée de bourse, à portée de vacances. L’alpiniste pénètre dans cette auberge espagnole de l’aventure et il y met ce qu’il veut : de la neige, de la glace, du rocher facile ou difficile, du vent, pas mal de froid et beaucoup d’effort et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2020

Civisme et chauvesouris 1

 Assorti d’une piqure de rappel sur les conneries des politiques énergétiques  15 mars Pour une fois que l’ex-Divin-Enfant ne loupe pas complètement quelque chose il convient de se féliciter de cette réjouissante surprise. « Effectivement »*, pour une fois, il ne s’est pas complètement pris les pieds dans le tapis de l’incompétence et de l’impréparation. Enfin, un peu quand même avec le maintien des municipales dont il était prévisible (certain) que le second tour ne pourrait pas avoir lieu. Cet inévitable et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2020

Annexe à Chauvesouris 1 Jean-Marc Jancovici : « Le temps du monde fini commence »

Annexe à Chauvesouris 1 Alors que le réchauffement climatique s'impose comme un enjeu politique majeur, le spécialiste des enjeux écologiques s'est confié au « Point ». Géraldine Woessner   18/03/2020 Le Point.fr   L'acte II du quinquennat, que l'hôte de l'Élysée promet axé sur l'écologie, pourra-t-il dépasser les effets d'annonce ? Probablement pas, redoute le polytechnicien Jean-Marc Jancovici, qui dénonce l'absence de vision, et donc de stratégie, du gouvernement en matière de lutte contre le... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2020

Civisme et chauvesouris 2 et des mots pour le dire

21 mars Confinés nous sommes. Je vis avec une confineuse rigoureuse qui bien avant que les injonctions du Divin Enfant ne conduisent à la situation d’aujourd’hui nous avaient confinés « effectivement »…. Tiens, ça m’revient, hier dans la soirée et dans une émission toute corona, une dame très compétente et diserte sur son sujet, l’épidémiologie, a battu un record : elle a placé six fois le mot effect…dans la même phrase.    Privilégiés et âgés nous sommes. Ma confineuse de compagne qui avec... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2020

Civisme et chauvesouris 3 Farniente

  24 mars Confinés nous sommes.  Aujourd’hui est un jour de flemme. Pas complétement car hier après quelques jours d’interruption le facteur a déposé six jours de Figaro, notre journal de référence, avec les suppléments du weekend et en prime le dernier Point, notre magazine de référence. Il y a là matière à un survol de rattrapage pour vérifier que les affaires du monde restent pour l’heure très concentrées sur notre grippe qui n’est pas une grippe mais qui fait comme si, mais en plus sérieux, mais on ne sait... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2020

Civisme et chauvesouris 4 Farniente 2

  26 mars Une matinée tranquille, je ne l’aurais pas. La crise sanitaire coure plus vite que mes pauvres doigts arthrosés et maladroits sur le clavier de mon animal familier. Hier ou peut-être avant je remarquais qu’une des conséquences heureuses de la crise sanitaire–elles sont rares, il faut en profiter- était l’extinction du discours jargonnant des écolos dont le virus avaient infecté la parole publique. Extinction, que nenni ! Les écolos, les vrais, les durs, les idoles, les otistes réalisent que le train de la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2020

Civisme et chauvesouris 5 Farniente 3

  29 mars Ça me gêne cette appellation à la noix de Covid19. Ça fait sérieux mais  affublé de ce nom-là, ion ne peut pas vraiment devenir copain avec lui. Dans ce nom il y a du morbide et du rabide ; et 19 ça vient d’où, l’année sans doute comme pour un cru millésimé. ? Non, moi, je pense qu’on devrait lui donner un nom plus familier, quelque chose comme Coco. Après tout nous sommes son hôte et il ne s’apprivoisera pas si nous continuons à l’appeler d’un nom sans douceur. De plus ce coco marche dans les deux... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2020

Civisme et chauvesouris 6 Variations

 2 avril Je suis très embarrassé. Dans tous les sens du terme, un embarras éthique qui est de savoir comment sortir des injonctions de l’ordre supérieur, un embarras pratique : que vais-je faire de celui qui est la cause de mon embarras ? Comme chacun d’entre nous est confronté à ce problème chacun aura compris que je parle de mon coude. Cette partie de nous-même à laquelle nous ne prêtons attention qu’au moment où nous le cognons maladroitement et qui depuis un mois est devenu un des acteurs importants de la lutte... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]