03 mai 2017

Macron aborde bien légèrement et inopportunément des sujets bien graves, et cela n’est pas bien.

    Invité à évoquer les relations franco-algériennes sur une chaine de télévision privée locale ce mardi 14 février, l’ancien ministre de l’Economie n’a pas mâché ses mots. Pour lui, la colonisation est "une vraie barbarie". Il explique à la télé algérienne Echourouk News : La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

V’la le vitrier qui passe

    Une vitre est cassée. Le vitrier arrive et met en place une nouvelle vitre. Il a travaillé et l’État, soit de mon côté (TVA), soit de l’autre (IR) prélèvera sa dime (Vauban). Un industriel a fourni la plaque de verre et là aussi du travail a été fourni puis rémunéré puis taxé. Comme cela est harmonieux. Le chenapan qui a brisé la vitre, sans avoir réellement pris conscience de l’importance économique de son geste a déclenché une série longue de processus de fabrication-travail, échange fiduciaire taxable jusqu’à la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

Le monde vu par le Naïf

C’est vaste le monde. Ne dit-on pas le Vaste Monde. Regardons les extrémités.   Dans un sens il y a l’espace, les galaxies, les trous noirs et on ne sait quoi. Tout ceci intrigue les astronomes, les astrophysiciens : on les comprend, il y a du mystère là-dedans (ou plutôt là-dehors) et le mystère, c’est son truc à l’homme. Cela intéresse aussi, mais ils voient moins loin, les astronautes qui ne sont après tout que de grands enfants-aviateurs dévoyés, extraits de leurs antiques biplans de meetings aériens. Pour vous et... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

Le crapaud, la cigale et la fourmi.

Le crapaud, la cigale et la fourmi.   Le crapaud, bien qu’il ne soit pas un insecte règne sur le jardin. C’est qu’il a été élu pour exercer cette fonction par un processus démocratique bien huilé. Rien à dire. Le crapaud a beaucoup d’affection pour la cigale : elle vote pour lui lors des élections et elle lui offre de façon intermittente des concerts de crissements qui lui évoque l’absence de mélodie de la musique contemporaine –la vraie, pas la populaire-, qu’il se doit d’apprécier car c’est un crapaud de goût. Le... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

Le carnet de la ménagère

Le carnet de la ménagère   Dans le bruit et la fureur qui caractérisent la campagne présidentielle que nous vivons les programmes des candidats sont, disent les commentateurs professionnels, inaudibles. Un électeur « normal » avait déjà un sentiment analogue quand l’élection, la précédente par exemple, se déroulait mais cette fois ci le sentiment est amplifié et l’affaire des poursuites engagées contre F. Fillon crée le chaos électoral. C’est qu’en effet le plus souvent les programmes consistaient presque... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2017

Des chiffres et des lettres

  Cette note est écrite comme un préambule à ce que serait une leçon sur l’Énergie délivrée aux élèves d’une école de commerce, de Sciences Politiques ou d’une école d’administration, c’est-à-dire à des élèves non ingénieurs ou techniciens familiers de ces problèmes et ayant vocation à en traiter. Commençons par un dessin, une représentation de ce qu’est ce Monde de l’Énergie.     Ne figurent pas sur ce schéma, les multiples flèches qui relient les termes entre eux et les chiffres de production ou de puissance... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2017

N’oublions pas : l’État ; c’est nous.

N’oublions pas : l’État ; c’est nous.   Je sais assez précisément où je souhaite aller, ce que je veux dire. Mais comme cela arrive souvent, pas moyen de trouver l’entrée dans le sujet. Aucune bonne accroche. Peut-être devrais-je suivre un cours de « creative writing » comme les américains en dispensent à la foule d’écrivains en puissance qui peuplent les universités des États non-trumpistes. Chez eux, comme chez nous ce sont aussi ces étudiants en ces matières molles dont raffole notre enseignement :... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2016

Attali l’a dit

  Je cite :   Il y a des domaines très, très important dabs lesquels on arrive à faire des lois qui s’appliquent à l’ensemble de la planète, c’est vrai que c’est un domaine essentiel comme le football. Ce qu’on arrive à faire pour un domaine essentiel comme le football, on pourrait le faire pour un domaine anecdotique comme le travail. « C’est-à-dire » sur France 5,  13 décembre 2016   Il y a un marché mondial, il n’y a pas d’état de droit mondial…   Il arrive qu’Attali ne me fasse pas... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2016

Un programme pour l’école troisième partie

  La formation du Citoyen (sur un ton personnel)  J’émets, avec une belle régularité des textes dans lesquels je gémis : Je dis que la démocratie fonctionne mal. Nombreux sont ceux qui partagent cet avis. Elle fonctionne mal, car le Démos n’est au rendez-vous. Pas de Démos car pas de citoyen ou plutôt pas assez de citoyens. Rendu à cette strophe de la plainte, naturellement j’accuse l’Éducation Nationale à laquelle, j’ai confié dans ma vision du cher et vieux pays, en relais de la famille, l’éducation du citoyen de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2016

Le syndrome du moniteur de ski.

    L’enseignement du ski dans les stations de montagne est un des éléments de l’ensemble des prestations offertes aux touristes qui les fréquentent. A l’époque de l’essor de cette industrie quand l’état de pistes et la qualité du matériel rendaient difficile l’apprentissage de ce sport, cet élément avait une certaine importance et contribuait dans une large mesure à attacher et fidéliser la clientèle des stations. La chose est moins nette maintenant : les écoles de ski qui organisent cette activité servent d’abord à... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]