08 juillet 2020

Le principe du vide et la politique du vide.

Un certain temps déjà quand les jeunes passaient le certif, ils résolvaient des petits problèmes de calcul ce qu'une grande majorité de  français de nos jours serait bien incapable de faire et pas davantage d'écrire le résultat sans faute d'orthographe. En ces temps-là, si l'instit eut proposé un devoir de français : dites-moi ce que signifie le mot économie, nous aurions répondu : C'est la somme d'argent que Maman a mis de côté à la fin du mois après les dépenses du ménage et elle ira demain la déposer à la Caisse d'Épargne. ... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2020

Remanions ensemble, Mes Frères

  Ce papier est une commande. Une voix amie, une de mes rares lecteur ou lectrice, me demande, cela répond à commande, ce que le remaniement ministériel récent me suggère. Deux nominations font surprise, celle de Dupont Moretti en premier lieu. La première réaction est bien sûr, Que va-t-il faire en cette galère ? Et immédiatement, on fait crédit au bonhomme pour qu'il ait en acceptant, pour deux ans seulement, un poste aussi chahuté quelque projet et idée à "faire valoir", comme on dit de nos jours ; car on n'imagine pas que... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2020

Crime contre la Nation et Écocide pour qui veut

  L'infamie perpétrée, perpétuée et enterrée  Le piège fonctionne et les mâchoires mordent. L'innocente Convention Citoyenne réclame sa livre de chair et attend que le Benêt mette sa tête sur le billot où s'exécutent les sots. Ma foi, il l'a bien cherché; on n'a pas le droit d'être aussi stupide et le coût de cette ineptie n'a jusqu'à présent représenté qu'une faible fraction de nos impôts au regard des milliards qui s'envolent comme feuilles d'automne dans le vent de la dette. Jusqu'à présent. Et puis, quand on aime la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2020

Pour quoi dire ? Pourquoi le dire ?

Des petits cailloux dans le langage  Pour quoi dire ? Pourquoi le dire ?  Quelqu’un, très souvent une personne choisie avec le plus grand soin pour sa maitrise de la langue, nous dit : l’évènement qui se déroule devrait permettre de pouvoir provoquer telle conséquence… Le Naïf est atteint d’une acuité sensorielle particulière car il entend ces choses-là et leur perception résonne dans sa tête. La personne qui causait dans le poste avec son petit micro dans la main voulait dire : l’événement qui se... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2020

Qui sème la Sottise récolte la Bêtise

Un vieux proverbe que je tiens des Kikuyus qui le tenaient de leurs ancêtres qui l'avaient entendu murmurer par le vent dans les brumes de la montagne : Qui sème la sottise récolte la bêtise. Le traducteur quelle que soit sa connaissance du kikuyu hésite sur le choix des mots dans la langue de Molière ; le lexique est riche : Stupidité, ineptie, non-sens, crétinerie  ou plus populaire jobardise et le couteau suisse de la chose, connerie. J'écarte les adjectifs substantivés, comme dirait une figure célèbre du monde des idées,... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2020

Annexe à Qui sème la sottise…Convention sur le Climat

  Elle a pour mandat de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale….. Ces citoyens s’informent, débattent et prépareront des projets de loi sur l’ensemble des questions relatives aux moyens de lutter contre le changement climatique…… Le Président de la République s’est engagé à ce que ces propositions législatives et réglementaires soient soumises “sans filtre” soit à référendum, soit... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2020

Électrifions-nous, mes frères

  Je débute par un acte de paresse, la reproduction d'un article du Point, copie de paresse que j''excuse par le grand âge qui m'interdit de faire des efforts si d'autres les ont fait pour moi et en toute modestie parce que cet article lève un lièvre dont je n'avais pas vu les longues oreilles dans le maquis de mes réflexions. Lisez cet article, si vous ne l'avez pas déjà fait, et nous ne reparlerons après votre lecture. Voitures électriques : l'indécente déferlante des aide Jusqu'à 19 000 euros alloués pour... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2020

Des miettes d'EDF

  Rien que des miettes d'information au gré de la presse, lues en vrac et présentées de même. EDF est adjudicataire (au niveau de 35 %) d'un futur parc éolien maritime au large de Fécamp et en attente d'une probable adjudication au large de Dunkerque (quel large ?) en sus des participations sur un projet avancé lit-on, à Courseulles sur Mer.  Puissances cumulées de, peut-être, 1.6 GW sur laquelle il faut appliquer un facteur de charge de 25 %  soit  0.4 Gigas productifs. Aucune indication sur les coûts mais une... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2020

Annexe Le Nucléaire : P P E 2019-2028

Annexe inutile au sujet précédent :  Des Miettes d'EDF. La mettre en forme était utile pour le Naïf qui se veut travailleur et appliqué, mais elle ne peut servir pour des lecteurs moins obsédés qu'à leur permettre en parcourant ce tout petit morceau de 1 % de PPE  de percevoir ce que représente le fait de parcourir les  99 % de ce qui est la vision pédagogique programmée du futur de l'énergie en France. Lecteur sensible s'abstenir. Le Nucléaire  :  P P E    2019-2028 Le parc nucléaire... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2020

Julien, la Musique et les Femmes

Je ne sais si ma boite à chaussure contient encore beaucoup de messages ou de carnets jaunis. Le dernier carnet est confus dans son texte emberlificoté et d'une calligraphie presqu'illisible ce qui me conduit tel le scribe ancien à copier ce texte qui, je crois, gagnerait à être lu. C'est la démarche inverse de ce besoin de passer de la parole à l'écrit duquel sont nés les signes des hommes très anciens puis les mots puis les langues. De sorte que le lecteur du Naïf peut profiter de sa copie du carnet jauni. Mais, je m'égare. ... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,