04 avril 2019

Scène de la vie parisienne

 Comme je le dis encore depuis tantôt 8 décennies, je tourne le bouton du poste…. l'écran s'allume... Je suis saisi par l’émotion, la nouvelle me transperce. Christo, quasiment de ma classe(1), « produit » toujours et encore, en artiste diligent qu’il est. Sa compagne et inspiratrice l’a quitté mais il continue seul son activité créatrice et éphémère d’emballeur en grand. Son projet qui semble devoir se réaliser en 2020, autant dire demain, est d’exercer les rigueurs de son art sur l’Arc de Triomphe. Pour en parler... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2019

Il faut bien gagner sa vie. Sur trois notes

    Première note : le thème Il faut bien gagner sa vie. On n’entend plus guère cette expression qui lorsque j’étais enfant était d’usage fréquent dans les classes populaires et les milieux ouvriers. Le « bien » de cette phrase n’était pas ambigu et signifiait tout bonnement que gagner sa vie était une nécessité et que ne pas gagner sa vie vous plongerait dans la pauvreté. Gagner sa vie, pour le peuple, signifiait tout simplement travailler et il était reconnu qu’il y avait une relation impérative entre... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2019

Insurrection et pamphlet

  Je tourne le bouton du poste. On disait comme ça. Naguère. L’image m’instruit. Je vois des émeutiers tenter dans une insurrection violente d’assassiner, en groupe, des représentants des « forces de l’ordre ». On dit comme ça. Maintenant. Les Forces-de. Ils pillent ce qu’ils peuvent voler et ils saccagent et brulent ce qu’ils ne peuvent emporter ou qui leur déplait. J’entends la speakerine. On disait comme ça. Naguère. La présentatrice est un produit récent : preuve qu’on nettoie la langue de ses anglicismes.... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2019

Avant…

  Une année fiscale s’était écoulée. Année 1 Au début de l’année suivante, année 2, je racontais ma petite histoire fiscale de l’année 1 juste terminée, mes revenus, ceux de ma femme ; je précisais quels enfants étaient encore à ma charge ; je veillais à ne pas oublier, après les avoir recherchées, quelles singularités fiscales je pouvais utiliser pour diminuer mon impôt…sous des prétextes parfois incongrus, reflétant le fait que l’État utilise l’IR comme un couteau suisse ou pour reprendre une expression passée... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2019

Ségolène et Emmanuel, une passion carbone .... C’est quoi l’industrie ? Vous avez dit pétrole ? Comédie bourgeoise

Ségolène et Emmanuel, une passion carbone Ou C’est quoi l’industrie ? Vous avez dit pétrole ? Comédie bourgeoise des beaux quartiers et des belles âmes   L’énergie produite et consommée dans de monde provient en majeure partie du carbone stocké sous terre, associé à des degrés variables à de l’hydrogène. Carbone pur, Charbon, Houille : on le brule tel quel. C’est l’histoire du 19ème siècle. En lui ajoutant de l’hydrogène, on en fait aussi un gaz qui éclaire les villes. Carbone et un bon paquet... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2019

À bas la calotte

L’Islam souffre cruellement du manque d’une Église et les mahométans n’arrêtent pas de se crêper le chignon ou de se décapiter les uns les autres quand il ne trouve pas d’infidèle à « soumettre » au fil du sabre. Certains feront remarquer que la chrétienté, dans le domaine de la variété ne peut guère servir de modèle mais tout de même, le Catholicisme Romain, ça vous a une autre allure, avec un Pape qui met tout le monde d’accord Place St Marc et qui nettoie  les éCuries. Il y a du désordre : Tarik en panne,... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2019

Nouveau désordre social : Grève de vent

On vient de publier sur La Transition Énergétique ou Écologique un réquisitoire qui vise à montrer l’inanité des politiques gouvernementales mises en œuvre depuis une dizaine d’année dans le domaine de l’énergie et plus spécialement de la production électrique. Le propos est sérieux et les lecteurs qui y auraient discerné des arômes d’humour auront senti davantage l’énervement et assez peu d’amusement ironique. Manque dans ce texte la petite note de rigolade et de franche gaieté qui sur un sujet aussi austère vient réveiller... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2019

Loi de transition énergétique pour la croissance verte de la Dette et la Mise En Marche du grand mouvement des Gilets Jaunes

En commençant la rédaction de cette note, l’intention était de rester le plus clinique possible mais au fil de l’exercice et en énumérant les stupidités de nos gouvernements, le ton devint inévitablement polémique. Il est demandé au lecteur de  pardonner cette dérive qui n’est que la marque de l’intérêt que l’on porte au sujet. Cette coloration polémique conduit également à de nombreuses simplifications. Ici encore, que le lecteur informé pardonne ces émondages ou ces oublis.    Loi de transition énergétique pour la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2019

Une Joly* fable

Ceci est la première ébauche d’une fable naïve. Ébauche, elle est, ébauche, elle restera. Elle est donc imparfaite et définitive. À prendre ou à laisser, dit le Naïf. *En hommage à Eva Joly.   Un brave homme vit au milieu des champs de blé. Il nourrit sa famille et ses nombreuses filles en exploitant la minoterie qui fournit en farine les villages du canton. Il vit, ainsi que ses nombreuses filles dans un pays éloigné du nôtre et cependant très développé. La population vénère Saint Ricardo et suit ses préceptes. Cependant une... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2019

Un vent frais vient de souffler.

C’est vrai, nous étions un peu lassés –le mot est faible- d’être soumis à longueur de JT aux stupidités de personnages incertains des propos desquels on nous rebat les oreilles et qui dans l’esprit de bien des chroniqueurs illustrent légitimement le « ras le bol » des Français. Certains sont authentiquement emblématiques et méritent leur statues/statuts. Nicolle, Drouet ou Chalençon par exemple. Les femmes bien évidemment nous gênent moins et notre fond de machisme revendiqué nous pousse à l’indulgence envers Mesdames... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]