14 février 2018

Des cailloux dans ma chaussure

  Ces cailloux n’ont pas tous la même taille et ils ne me gênent pas tous de la même façon. Mais il m’empêche de me mettre « En Marche » et c’est bien dommage : j’aimerais tant être en agrément avec ce que nos responsables politiques se proposent de faire pour le Bien Commun. Quelques foucades du Divin Enfant. Avant le sacre, il y avait eu l’épisode de la repentance malvenue à Alger. Quels que soient les jugements qu’on puisse porter sur l’histoire de la colonisation en Algérie et ailleurs, je ne comprenais pas... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2018

Retour sur le langage : un curieux artefact

    L’homme, comme les autres organismes vivants est une merveilleuse et mystérieuse machine biologique. L’origine, l’évolution et le devenir de cette machine échappe à peu près complétement à l’entendement de cette insaisissable partie de lui-même qu’il appelle sa conscience. Cela est vrai des autres animaux. Les êtres vivants (animés) subissent le milieu dans lequel ils se trouvent et agissent en retour sur lui : ils y trouvent l’énergie nécessaire à leur croissance et à leur fonctionnement. Cette consommation de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2018

La machine organique

  Beaucoup se posent la question ou expriment la crainte, de voir l’Intelligence Artificielle aider, prendre le relais, égaler, supplanter, annihiler l’intelligence de l’Homme, puis son existence. La machine nous échappant nous maîtriserait et pourrait se dispenser de son Créateur. Ces pronostiqueurs du futur savent-ils ce qu’ils sont ? La vraie question est : ne sommes-nous pas que des machines organiques laissées par les caprices de la matière en errance sur une planète fragile, sous l’emprise des forces... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2018

Fantôme et Inversion

    La bête est au repos. Comme pendant le sommeil. Son cerveau fait une sorte de gymnastique intérieure (forcément intérieure) dont la bête ne conservera dans sa mémoire que des traces effacées. C’est le rêve. Le jour, le bruit, le corps lui-même éveille l’animal. Aussitôt le monde s’impose à lui. Les perceptions lui « passent » des messages.  Certains messages sont lus au plus profond de son corps et d’autres dans sa tête. Le processus homéostatique fonctionne « en même temps » que des images... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

Une tradition républicaine : NDDL

Ce texte a été écrit dans les quelques jours qui ont précédé la promesse du gouvernement de sortir de la situation d’attente des dernières années. Je l’édite au moment même où la décision est annoncée. Sans surprise, le projet est abandonné : « Les conditions ne sont pas remplies » nous dit le si populaire Édouard. Le lecteur se convaincra aisément que je ne partage pas ce point de vue. Je crains même que ce « refus devant l’obstacle » ne soit une très grave faute politique. Ce Jupiter n’est pas Zeus.  ... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2018

La médaille de quoi ?

Comme je le dis en conclusion, ce texte a été écrit après une conversation avec un ami. Cet ancien gendarme partageait mon étonnement de voir des agents de police, armés, être victime d’agressions violentes sans qu’ils aient fait usage de leur arme. On pourrait lire ce texte comme un reproche adressé aux policiers et policières, victimes de ces agressions. Ce n’en est pas l’intention. La surprise a sans doute joué un grand rôle dans ce qu’on pourrait prendre pour de la passivité. Mais il faut tout de même expliquer comment, surprise... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2018

IA, Mein Herr

Une fois encore un sujet auquel je ne connais absolument rien. Seulement le sentiment vague en écoutant les bavardages des médias que beaucoup de sottises étaient dites. La chose est malheureusement habituelle. Habituelle aussi le besoin du Naïf de comprendre de quoi « on cause » et d’y apporter le grain de sel d’un incompétent notoire. Je mets en exergue un petit couplet que j’avais réservé pour la fin. Il n’est pas inutile de le placer en introduction car c’est un fil que ce papier se propose des suivre.   L’homme... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2018

Le Dollar est dans le Baril (annexe) Le prix du pétrole commande-t-il le prix des autres énergies ?

L’article de JM Jancovici d’août 2014, en entier pour le lecteur passionné. Le prix du pétrole commande-t-il le prix des autres énergies ? Le pétrole, cela ne sert-il pas avant tout à se déplacer et le charbon à produire de l’électricité ? De ce fait, pourquoi les deux devraient voir leur prix évoluer de la même manière ? Faudrait-il tellement de pétrole pour transporter gaz et charbon que toutes les énergies verraient leur prix évoluer comme le prix du pétrole ? De fait, si nous regardons combien il faut de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2018

Le dollar est dans le baril 2ème partie

  Une tasse de café.  Je bois mon café. J’observe la petite tasse que mon fournisseur de capsule m’a très aimablement offerte. Elle est en verre, en verre colorée. Je l’aime beaucoup. Elle est en verre. Du silicate de ceci et de cela. Le sable vient d’ici ou là. Les carbonates viennent d’où ils veulent : il y en a partout. Le verrier rajoute des épices. Mais surtout, plus que tout, le verrier fait cuire, fait fondre et recuire et refondre. Quand cela a assez cuit et assez fondu, il fait ce qu’il veut avec son... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Le dollar est dans le baril 1ère partie

  Il était une fois le feu de bois et Jeremiah Johnson cuisait son lapin. Comme lui, de nos jours un petit milliard de gens continuent cette pratique, Ô combien génératrice de GES. Il leur est difficile de faire autrement.  Il était une fois le charbon, pierre noire et abondante, doublement magique puisque de son adroit mélange avec la minette ou autre hématite naissait le fer, alors que dans le même élan thermique il nous donnait la vapeur qui nous donnait la machine du même nom qui nous donnait la rupture... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]