05 mai 2018

L’artefactisation (2nde partie) : L’homme sous cloche

    Quand j’étais enfant, sur le buffet Henri II de la grand-mère ou sur la commode du salon se trouvait communément, toujours, un objet de valeur, valeur sentimentale le plus souvent, dûment protégé des mains des petits par une cloche de verre. Être sous cloche était le signe d’une grande sacralité. Ainsi traitait-on les objets de mémoire.   Les cloches de verre ont disparues ; elles n’abritent plus la pendulette ou la photo du poilu ou la couronne de la communion de la petite. Ces choses du siècle... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2018

L’artefactisation de l’homme.

  Ce n’est qu’un jeu de mot. Se poser une question, tenter de comprendre revient toujours à mettre un mot, des mots sur des images mentales qui flottent en nous et que nous brulons, animaux sociaux que nous sommes de « dire » aux autres. Le mot qui, aujourd’hui m’arrête, mot que j’ai déjà souvent employé est le mot Artefact. Il est largement répandu dans le vocabulaire des archéologues et des électroniciens (1) mais ici, on retiendra le sens général : un produit ayant subi une transformation, même minime, par... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2018

Les réformes du Divin Enfant prennent le Train : Est-il à l’heure ou un peu en avance ?

  Mais, Bon sang de bonsoir, Quelle purée ! Que de sottises alignées comme des perles ! Je parle de la convulsion médiatique et syndicale provoquée par le malencontreux projet de réforme de la SNCF. Malencontreux parce que maladroit. Maladroit car il concerne « en même temps » des interlocuteurs différents. Malencontreux et maladroit et cependant indispensable. Qu’il faille à un moment donné s’attaquer au problème du fonctionnement de la SNCF est une évidence. Qu’il faille attribuer la dette de la SNCF au... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2018

La Production d’Électricité en France (5ème partie)

  Suis-je cinglé ou sont-ils fous ? Sur un ton de plus en plus personnel.   C’est ainsi que je terminai la quatrième partie de ces commentaires sur le sujet des programmes d’EDF. Le préambule habituel : Les vues exposées dans la première et la quatrième partie de ce texte sont péremptoires et les vérités y sont assénées. Les opinions sont tranchées et il y a dans ce texte une atmosphère de « Circulez, y a rien à voir ». J’ai fait mon choix et j’ai classé : d’un côté, les gentils pronucléaires... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2018

L’Électricité en France (4èmè partie) Théâtre d’ombres et jeux de sociétés, sur un ton plus personnel

Théâtre d’ombres et jeux de sociétés, sur un ton plus personnel J’aurais aimé commencer avec une image – c’est mon habitude - et comme à l’habitude j’hésitais entre deux images : les marionnettes de nos jardins d’enfants pendues à leurs fils ou les wayangs kulits des javanais perchés au sommet de leurs tiges de bambous ; qui sont à tout prendre la même image, celle des marionnettes chinoises. Ces ombres portées sur l’écran d’une réalité trop claire pour qu’on la lise encombrent la pensée et attirant les regards empêchent de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Production d’Électricité en France (3ème partie)

  Nolwenn Weiler dans L’Observatoire de Multinationales du 4 décembre 2017   En mars 2016, lors d’une opération de remplacement, un générateur de vapeur de 465 tonnes chute en plein cœur de la centrale nucléaire de Paluel, en Normandie. Un accident grave et inédit, qui par miracle ne cause ni blessé grave ni contamination radioactive. Depuis, des experts ont enquêté sur les causes de l’accident. Leur rapport, dont les conclusions ont été résumées aux salariés ce 1er décembre, révèle des dysfonctionnements majeurs dans la... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

L’Électricité en France (2ème partie)

  La cour des Comptes et le Nucléaire En 2012 puis en 2016 la CdC s’est adressée au problème des coûts de maintenance du parc nucléaire et a relevé les incertitudes qui pesaient sur son avenir rendant impossible l’élaboration d’une politique cohérente. Un extrait du rapport de 2012 et les commentaires de M. Migaud sur ce rapport. Un extrait du rapport de 2016 qui ne fait que constater que l’état du dossier s’et encore compliqué et qu’aucune réponse n’a été apportée pour clarifier la politique énergétique nationale. Il n’est... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2018

Production d’électricité en France (1ère partie)

  Établissons d’abord deux  vérités qui orienteront la suite du propos. A. Le parc nucléaire national opérationnel est d’une puissance installée de 63 GW. Dans des conditions normales d’exploitation le coefficient de production devrait ne pas descendre en dessous de 80% en garantissant une production de 63 x 8760 x 0.8 = 440 TWh. Si le coefficient de production passe de 80 % à 90 %, la production nationale atteint le niveau de 500 TWh. Le parc hydroélectrique est d’une puissance installée de 25 GW. Il est difficile de... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2018

La ville où le diesel était Roi

Il y a longtemps déjà, je m’en souviens, un garçon avec qui je travaillais, me voyant peiner sur une lettre qui demandait réflexion me dit qu’il valait mieux une lettre imparfaite qui parte en temps utile plutôt qu’une lettre parfaite qui resterait sur mon bureau. Cette « sorte » de maxime s’applique aux propos du naïf. N’ayant aucun espoir d’atteindre la perfection, laquelle comme on le sait est inaccessible par essence, il est un moment où il vaut mieux reconnaître et matérialiser la médiocrité de sa pensée et de son... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2018

Peuplier et conditionnel : La Joconde à portée de toutes les bourses

  Le plus difficile serait de trouver une planche de peuplier. Imaginez-vous, chez Leroy-Merlin, disant au préposé du rayon : je voudrais une planche de peuplier d’environ 60  par 80 ; vous ajouteriez : si elle est un peu fendue, ce n’est pas gênant. Muni de votre précieuse planche, vous iriez trouver un de mes amis. Il est habile de ses mains et il a l’œil pour les couleurs : c’est un peintre. Il sait tout sur l’histoire de la peinture et il connait les pigments qu’utilisaient les peintres du temps jadis.... [Lire la suite]
Posté par Dufourmantelle à 17:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]